logo
Español | Français/English
Books Back | Next author

Toti
































Antoni Casas Ros est né le 17 avril 1972 en Catalogne française, de père Catalan espagnol et de mère italienne. La famille d’ Alessia Casas Ros, communistes engagés, émigre en France en 1938 à la montée du fascisme et s’installe à Montpellier.

Antoni Casas Ros publie son premier roman « Le théorème d’Almodovar » chez Gallimard en 2008 qui connaît comme ses livres suivants un succès critique et public et sera remarqué par Enrique Vila-Matas et traduit en six langues. Paraîtront ensuite un recueil de nouvelles. « Mort au romantisme » (Gallimard, 2009), un roman, « Enigma » (Gallimard, 2010, et « Chroniques de la dernière révolution », (Gallimard, 2011). Ces livres sont publiés en Espagne par Seix Barral.

« Mais qui est Casas Ros ? Dans Le Théorème d’Almodóvar, qui vient d'être publié dans sa version espagnole, on peut le voir comme un parent lointain de ce pasteur qui portait un voile noir sur le visage dans une nouvelle de Hawthorne et en même temps comme quelqu'un qui ne tarit pas d'éloges sur l'écriture comme moyen de survie et de sabotage. On dirait que l’invisible Casas Ros, qui vit dans la littérature, déchire avec force le papier en écrivant. C’est comme s’il le transperçait avec un procédé similaire à celui de l’accident dont il a souffert, comme s’il avait considéré nécessaire que dans le livre affleurent la détérioration, l’usure, l’effondrement auquel doit être soumise toute écriture qui prétend exposer au monde un accident comme celui qui l’a privé d’une existence normale et l’a laissé sans vie sociale, une vie transpercée. Depuis, il ne sort pas le jour et à la manière d’un fantôme de l’Opéra, vagabonde, seul dans les nuits noires, se mélangeant de loin aux hommes et aux femmes qu’il regarde comme s’il avait une loupe d’orfèvre : étrange forme de vie. » Enrique Vila Matas, El País, avril 2008

« Jeune auteur défiguré et invisible, Antoni Casas Ros signe un premier roman magistral. Impressionnant. C’est un coup de poing dans le plexus, une comète dans l’infini du ciel, un livre choc qui rappelle le Mars de Fritz Zorn. » Marianne Payot, L'Express, mars 2008

« L’écrivain est un fuyard qui rêve d’être rattrapé, écrit Antoni Casas Ros. En janvier, il devrait en tout cas y avoir beaucoup de monde pour lui courir après ! » AL.F Livres Hebdo, novembre 2007

Antoni Casas Ros à décidé de ne pas apparaître en public et vit entre Rome et Barcelone

Le Mexique et la littérature mexicaine ont eu une grande influence sur son écriture ainsi que la musique, celle du vingtième siècle en particulier.

Il s’exprime sur son blog : casasros-antoni.blogspot.com

Et sur sa page Diaspora : antonicasasros@joindiaspora.com

Antoni Casas Ros was born in the south of France (Catalonia). He is a mathematician and lives in Rome. He was written three novels: Le théorème d'Almodovar (Gallimard, 2008), Enigma (Gallimard, 2010), Chroniques de la dernière révolution (Gallimard, 2011), and a book of short stories Mort au romantisme (Gallimard 2009

Laure Merle d´Aubigné - Agente Literario - A.C.E.R. - C/ Amor de Dios 1 - 28014 Madrid - España